Lettre ouverte à Jonathan

Publié le par Kervinia

Tu te souviens de ce sms que tu m'avais envoyé lors d'un cours de français ? Celui avec ces si jolis vers de Nerval...

Elle a passé la jeune fille,
Vive et preste comme un oiseau ;
A la main une fleur qui brille,
A la bouche un refrain nouveau.
C'est peut-être la seule au monde
Dont le coeur au mien répondait,
Qui, venant dans ma nuit profonde,
D'un seul regard l'éclaircirait !

Elle a toujours été là, la jeune fille, et à présent elle peut t'offrir son coeur. Je t'aime. <3

Publié dans Lettre ouverte

Commenter cet article

sakuchan 01/10/2008 13:40

Comme c'est romantique !